Retrouvez La Kintsugi Factory sur Resalib : annuaire, référencement et prise de rendez-vous pour les Praticiens en Bien-être

La Fabrique d'Histoire(s) de résilience, c'est une manière d'accompagner les personnes en quête (et qui enquêtent sur) d'elles-mêmes. Fabriquer une histoire, c'est à la fois faire preuve de créativité et d'artisanat, mais aussi de prise de recul et de mise en mouvement. C'est un équilibre entre l'activité et la passivité, entre la découverte de soi et la construction de soi.

Les 3 phases : introspection, apprentissage et confrontation

Introspection : Pour fabriquer leur histoire, j'invite les participant.e.s à revenir sur leurs propres récits de vie. Je les encourage à explorer leur voyage du héros* et à se poser la question de ce qu'ils veulent conserver de leur histoire personnelle ou professionnelle. Il me semble important de bâtir une telle cathédrale (le soi métaphorique) sur des fondements explicites.

Apprentissage : Une fois la phase d'introspection menée, nous poursuivons avec l'apprentissage de l'art de raconter des histoires. Qu'il s'agisse d'écrire un texte, d'apprendre à se présenter en public ou de gagner en confiance en soi, le.a participant.e a besoin de mettre en place une méthodologie personnalisée. Il ou elle doit pouvoir s'approprier quelques techniques et outils pour raconter l'histoire qui lui ressemble et lui correspond !

Confrontation : Enfin, lorsque le récit est prêt, une phase finale de confrontation à un public choisi est nécessaire pour tester l'impact et les résultats de l'expérience. Le.a participant.e va alors raconter son histoire à quelques personnes, de son entourage ou inconnues selon son besoin initial, et ajuster le récit en fonction des feedbacks.

Le temps moyen pour s'approprier la fabrique d'histoire(s) est de 5 séances de 2h. Selon l'avancée et l'expérience du.de la participant.e, une séance ou deux complémentaires peuvent être ajoutées mais il est important qu'il y ait un début, un milieu et une fin. C'est-à-dire que cela ne s'éternise pas ! Ce n'est pas une thérapie 😉


*Le "Voyage du héros" théorisé par  Joseph Campbell décrit dans son livre Le Héros aux mille et un visages. Il s'agit de la construction d'un récit-type de voyage initiatique. 

Le Voyage du Héros vu avec l'art du Kintsugi